Azun

De cantas e de tèrra

15.00€

La frontière entre travail documentariste et folklore sentant la naphtaline est bien mince. Alors, qu’est-ce qui fait un bon documentariste ? Je pense qu’il est surtout question de la personne qui est derrière l’objectif. « De Cantas e de Tèrra » est – évidemment – du bon côté de la frontière. C’est un film de Sylvain Carrère que l’on ne voit pas e que l’on n’entend à peine, au contraire d’autres. La parole est laissée aux intervenants. Questionnés sur la pratique du chant polyphonique, des hommes et des femmes du Val d’Azun, Estaing et Ouzom s’expriment librement. Je ne pense pas que le résultat soit vraiment un documentaire… Pas vraiment un film non plus… C’est plus un portrait géant : une fresque entre les générations et les personnes, la représentation d’un lieu autour de la pratique du chant. Tout ça sur fonds de paysage pyrénéens somptueux. Un portait à vivre et à écouter. Aldric Hagège, Lo diari
« La frontièra es teuna entre le trebalh del documentarista e un folclorisme als escaufits de formòl e naftalina… O pus mal encara : d’aquela condescendéncia pel representant d’una cultura minorizada, sovent rurala, le novèl « bon salvatge » d’una camèra tròp sovent parisenca o, al mens, « parisianista ». Aquò dit, qué fa un bon documentarista ? Pensi qu’es sustot una question d’importància presa per la persona qu’es darrièr l’objectiu. De cantas e de tèrra es – evidentament – del bon costat d’aquela frontièra. Es un film de Sylvain Carrère mès, a l’invèrs d’autres, i vesèm pas e ausissèm a pena l’òme. La paraula es daissada als entrevists. Questionats sus la practica del cant polifonic, d’òmes e de las femnas dels vals d’Azun, Estaing e Ouzom, s’expriman liurament. Pensi pas que le resultat siá vertadièrament un documentari… Pas vertadièrament un film tanpauc… Es mai un retrait : una fresca entre las generacions e las personas, representacion d’un luòc a l’entorn de la practica del cant. Tot aquò sus fons de païsatges pirenencs somptuoses. Un retrait de viure e escotar. » Aldric Hagège, Lo diari

Description du produit

Réalisation : Silvan Carrère

Durée : 29 minutes

Langue : occitan-gascon sous titré en français

Année : 2015

En bonus : chants du film, entrevue radio avec le réalisateur, et un documentaire du même réalisateur : Soblacausa, mon vilatge (23mn)

Collection : Oralitat de Gasconha n°21

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis “De cantas e de tèrra”